• bandeau_1.gif
  • bandeau_2.gif
  • bandeau_3.gif
  • bandeau_4.gif
  • bandeau_5.gif
  • entete.gif
  Magazine  
   
  Bulletin mensuel  
   
  Recevez nos newsletters et publications  
 

 

Composition et valeur nutritionnelle des oeufs


L’œuf contient un grand nombre de nutriments qui participe à la couverture des besoins nutritionnels liés à la croissance et au maintien de l’organisme en parfaite santé.

L’œuf constitue la source de protéines, de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments les moins chers qui existent sur le marché.

Sur le plan nutritionnel, deux œufs apportent autant de nutriments qu’une portion de 100 g de groupe viandes.

Un œuf de 60 g fournit :

  1. ENERGIE

    L’œuf est un aliment peu énergétique et grâce à ses propriétés à apaiser la faim, il constitue un excellent allié dans les régimes minceurs.

  2. LES PROTEINES

    L’œuf possède des protéines d’excellente qualité, notamment l’ovalbumine considérée par les nutritionnistes comme ‘‘la protéine biologique de référence’’ et comme standard de l'efficacité protéique chez l'enfant, la femme enceinte, la femme allaitante et les personnes âgées.

    Les protéines de l’œuf, dont la biodisponibilité est d’environ 94%, présentent des concentrations élevées en acides aminés essentiels car l’organisme est incapable de les synthétiser. Ils doivent donc être nécessairement apportés par l’alimentation. Ces acides aminés essentiels sont en proportions idéales dans l’œuf. Il s’agit notamment de la lysine et de la méthionine qui sont présents en quantité restreinte dans de très nombreux aliments, de l’arginine, de la phénylalanine et de la cystine.

    L’œuf est parmi les rares denrées alimentaires qui contiennent tous les acides aminés essentiels.

  3. LES LIPIDES

    L’œuf contient des lipides concentrés essentiellement dans le jaune d'œuf. Ils sont constitués majoritairement d’acides gras mono et polyinsaturés et particulièrement en acide oléique (oméga 9), en acide linoléique (oméga 6) et en acide alpha-linoléique (oméga 3). Ces acides gras insaturés interviennent dans de nombreuses fonctions physiologiques primordiales dans l’organisme.

  4. LES VITAMINES

    L’œuf est un véritable cocktail de vitamines liposolubles et hydrosolubles. Il apporte une fraction importante de la ration journalière recommandée pour les vitamines.

    1. LES VITAMINES LIPOSOLUBLES :

      Vitamine A : Rôle au niveau de la peau et vision crépusculaire. Dans un œuf : 50% de la dose journalière d'un jeune enfant et 20% de celle d'un adulte.
      Vitamine D : Rôle dans la calcification osseuse. Dans un œuf : 10% au moins des besoins journaliers recommandés d’un adulte.
      Vitamine E : Rôle du puissant antioxydant qui s'oppose à l'action néfaste des radicaux libres sur les cellules de notre corps (antivieillissement, anti-cancer,…). Dans un œuf : + 20% de la dose journalière recommandée d'un enfant et 10% de celle d'un adulte.
      Vitamine K : Rôle biologique au niveau de la coagulation du sang. Dans un œuf : 20% de la dose journalière recommandée d'un enfant et 10% environ pour un adulte.

    2. LES VITAMINES HYDROSOLUBLES DU GROUPE B :

      Rôle biologique au sein de l’organisme (activation cellulaire d’enzymes impliquées dans des réactions biochimiques multiples participant au processus de respiration, à la fabrication de l’hémoglobine, d’énergie et au métabolisme de certains acides gras). Dans un œuf :

      Vitamine B2 : 10% de la dose journalière recommandée de l'adulte et 25% de celle d'un enfant.
      Vitamine B5 : 10% de la dose journalière recommandée de l'adulte et 30% pour celle d'un enfant.
      Vitamine B8 : 10% de la dose journalière recommandée de l'adulte et 20% de celle d'un enfant.
      Vitamine B9 : 7% de la dose journalière recommandée de l'adulte et 20% pour un enfant.
      Vitamine B12 : 30% de la dose journalière recommandée de l'adulte et 40% de celle d'un enfant.


  5. LES MINÉRAUX ET OLIGO-ÉLÉMENTS

    L'œuf contient de nombreux minéraux et oligo-éléments parmi lesquels :

    Phosphore : Rôle dans les structures cellulaires et osseuses. Dans un œuf : 25% de la dose journalière pour un jeune enfant, 17% pour un adulte
    Fer : Rôle dans les échanges sanguins. Dans un œuf : 15% de l'apport journalier conseillé.
    Magnesium : Rôle dans la prévention des signes neuromusculaires avec des contractures et des troubles du comportement.
    Iode : Rôle dans la prévention de la maladie de la thyroïde (hypothyroïdie).
    Selenium : Rôle bénéfique au niveau des muscles avec des propriétés anti-oxydantes.


  6. AUTRES NUTRIMENTS

    La lutéine et la zéaxanthine sont deux caroténoïdes à effet antioxydants, qui se trouvent dans le jaune d’œuf et jouent un rôle très important pour réduire le risque de cataractes et la dégénérescence maculaire liée à l'âge. Ils jouent aussi un rôle anticancéreux.

    La choline joue un rôle important dans le développement et le fonctionnement du cerveau. Un œuf de 60 g contient 215 mg de choline, soit près de 50% de l'apport suffisant (AS) recommandé chez l’adulte.

    L'œuf a une grande valeur nutritive, ce qui n'est pas étonnant puisqu'il renferme tous les nutriments nécessaires au développement de l’embryon, à la constitution du squelette et au fonctionnement de tous les organes des poussins à l’éclosion.

DONC : Les œufs sont des produits de bonne qualité nutritionnelle, diététique, économiques, commodes, faciles à cuisiner, qui conviennent à toutes les catégories d’âge. Ils sont aussi délicieux en toutes circonstances. De bonnes raisons de les consommer encore et encore.

Copyright © 2010-2016 FISA. By IDEO